Mon panier

Comment bien choisir son home trainer ?

Restez en forme ! Préparez les futures compétitions cyclistes grâce au home trainer. Retrouvez tous nos conseils pour vous aider à choisir "LE" compagnon d'intérieur le plus adapté à vos besoins.

Les différents types de home trainers pour l'entrainement hivernal


Les home trainers à résistance directe

Ce type de home trainer est très répandu et fonctionne en exerçant une force au niveau de la roue arrière du vélo route, VTT ou vélo de gravel. Fonctionnant par air, magnétisme ou fluide, la résistance dispose de plusieurs niveaux modulables généralement via une molette mécanique. Pour les modèles plus haut de gamme comme les home-trainers à résistance électromagnétique, le changement de force se fait électroniquement tandis que le bruit émis par la machine est considérablement réduit. Généralement économique et résistant, les home-trainers à résistance directe nécessitent cependant l’utilisation d’un pneu spécifique pour éviter l’usure prématurée du pneu de la roue arrière (la friction constante lisse le pneu et le rend « carré »).

Les home trainers à rouleaux

Le home trainer à rouleaux a pour objectif de rapprocher le cycliste des sensations rencontrées sur la route. Il fonctionne grâce à l’effet gyroscopique des roues et permet de simuler l’effet de vitesse et le balancier naturel du vélo lors du pédalage. En cela, il est idéal pour l’échauffement avant une course (très utilisé par les vététistes et les cyclistes sur piste), les entrainements légers à la maison ou les sorties de récupération. Bien que disposant d’une résistance moins élevée que les home-trainers à résistance directe, ils proposent tout de même d’avantages de taille : ils sont plus compacts et plus simples d’utilisation (aucune fixation particulière n’est requise). Surtout, leur compatibilité avec tous les types de vélo : VTT, route, fixie et même VTC sera très appréciée ! Attention tout de même aux premiers tours de roues : il convient de s’entrainer à trouver l’équilibre nécessaire avant tout session d’entrainement intensive.

Les home trainers connectés ou « Smart trainers »

Fleurons des home trainers, les « Smart » trainers sont optimisés pour les cyclistes réguliers, compétiteurs et passionnés qui souhaitent optimiser leur entrainement. Leurs forces résident dans une connectivité intégrée qui permet de mettre en relation sa session d’entrainement avec différentes applications de cyclisme telles que Zwift, Kinomap puis de suivre son entrainement en ligne sur Strava ou TrainingPeaks. Doté d’un système de transmission directe, ce type de machine est aussi très prisé pour le côté pratique puisqu’il se passe de la roue arrière en servant de socle au vélo. En plus d’éviter l’usure du pneu, il admet le meilleur compromis entre résistance, sensation et efficacité. Ces home trainers disposent par ailleurs de différents éléments permettant de suivre son entrainement en direct dont un capteur de puissance, un capteur de cadence et un capteur de vitesse. On pourra également ajouter des composants comme une ceinture de fréquence cardiaque grâce aux protocoles Bluetooth ou ANT+.



Le guide comparatif des home trainers connectés à transmission directe

comparatif home-trainers connectés


Le guide comparatif des home trainers connectés à résistance directe

comparatif home-trainers connectés
Quel home trainer pour quelle pratique ?
Le home trainer varie en fonction du profil de chaque cycliste. Sportif occasionnel ou rouleur assidu, retrouvez le choix le plus adapté à votre pratique !

1 - Je suis un cycliste occasionnel

Les systèmes traditionnels de home trainer sont les plus recommandés. Silencieux et facile à mettre en place, le Wahoo KickR Snap est parfait pour débuter. Si votre budget le permet, vous pouvez opter pour la version "smart" : le Wahoo KickR Core. Si vous avez tendance à craquer pour le même modèle que les champions, le home trainer Elite Qubo Digital Smart B+ offre une solution d'entraînement indoor complète et performante.

2 - Je suis un cycliste régulier mais en hiver, je préfère m'entrainer à la maison et faire des courses virtuelles

Votre pratique régulière nécessite un modèle plus complet et doté d'une meilleure connectivité aux applications logicielles pour ouvrir le champ des possibilités d'entraînement. Nous vous recommandons de comparer les 4 modèles les plus plébiscités par les cyclistes réguliers : le Wahoo KickR Core, l’Elite Direto X, l’Elite Suito et le Tacx Flux 2 Smart. La nouveauté Lepape qui vaut le coup d'œil : le home trainer Kinetic Rock And Roll T-6500 permet un entraînement efficace avec des sensations très proches de la réalité. Son originalité : le design en acier robuste de couleur verte sera du plus bel effet dans votre salon !

3 - Je suis un cycliste assidu avec un entraînement ciblé basé sur la puissance et la cadence de pédalage

Ce qu'il vous faut, c'est une puissance maximale plus importante ainsi qu'une simulation de pente plus forte et des programmes d’entraînement ciblés. Dans cette catégorie, le home trainer Tacx Neo 2T offre une belle sensation de conduite notamment dans les montées et les sprints. Le très réaliste et connecté Kinetic R1 Direct Drive T-7000 bouge latéralement pour simuler la position quand le cycliste est en danseuse. Le home trainer Wahoo KickR propose ce qu’il y a de mieux en termes de puissance, de précision et de réactivité pour les cyclistes les plus exigeants. Et pour une efficacité maximale, le home trainer Elite Drivo II possède le rouleau interactif le plus précis au monde grâce à son capteur de puissance du pédalage intégré.


    • -9%
    Elite Support direction sterzo smart interac.
    Prix normal82,00 €Prix Spécial74,99 €
    • Saris Plateforme Saris MP1
      1 349,99 €
      • Wahoo Simulateur de pente KickR CLIMB
        549,99 €


      Quels accessoires pour le home trainer ?
      La pratique du cyclisme indoor ne se résume pas au seul home-trainer : des accessoires sont très utiles pour vivre une expérience encore plus immersive.

      La clé ANT+ pour profiter des applications virtuelles Zwift, Kinomap, Tacx...

      De nombreuses applications de cyclisme virtuelles révolutionnent la pratique indoor : en proposant des compétitions en ligne, des parcours virtuelles exotiques et des entrainements adaptés, les applications comme Zwift, Kinomap ou Tacx redessinent l’intérêt du home trainer. Pour profiter de ces fonctions, une clé ANT+ est nécessaire pour relier le home-trainer non connecté (inclus dans les versions connectées) à l’application disponible sur smartphone, tablette et ordinateur. Dès lors, l’athlète peut synchroniser ses sorties virtuelles avec des applications de suivi d’entrainement comme Strava ou TrainingPeaks afin de gérer, suivre et programmer son entrainement comme un pro !

      Les accessoires pour améliorer l'expérience interactive

      Le home trainer n’est plus synonyme de monotonie : les constructeurs comme Wahoo Fitness, Saris, Tacx ou Elite proposent des équipements high-techs très prisés pour transformer les sessions de home trainer en vrai expérience immersive au plus proche de la réalité. Ainsi, on peut notamment citer les simulateurs de pente qui agissent et réagissent en fonction du col simulé (s’adaptent aussi aux applications virtuelles). La plateforme interactive Saris est une autre innovation capable de rendre les sorties de vélo route et VTT virtuelles encore plus réalistes : avec son balancier naturel, elle s’approche au plus près des sensations connues sur le vélo notamment dans les phases de relance et en danseuse ! Des supports de roue avant sont aussi judicieux pour caler et apporter une meilleure stabilité et équilibre à la machine même à pleine puissance. Certains sont mêmes virtuels comme le Elite Sterzo qui communique et transmet directement des informations précieuses à l’application virtuelle.

      Les accessoires pour améliorer le confort d'entrainement

      Certains accessoires peuvent s’avérer primordiaux dans le cas d’une pratique régulière du home-trainer. En premier ennemi du cycliste indoor, se dresse l’accumulation de sueur consécutive à un effort statique : pour pallier cette contrainte, le tapis de sol est très sollicité d’autant qu’il permet de réduire les vibrations et donc le bruit de la machine. Dans cette continuité, nous vous conseillons de protéger le vélo avec des accessoires spécifiques ou une serviette afin de préserver le cadre de l’effet corrosif de la sueur. En complément, on pourra opter pour un ventilateur qui viendra « sécher » et ventiler l’athlète au summum de l’effort ! Si toutefois vous ne bénéficiez pas de cet accessoire, nous ne pouvons que vous conseiller de pédaler dans une pièce aérée et relativement fraiche.

      Les accessoires pour progresser et suivre ses performances

      Les home trainers connectés fournissent toutes les données nécessaires à l’entrainement cycliste poussé (puissance, cadence de pédalage, pente…). Mais, si vous n’avez pas la chance d’avoir ce genre de machine à la maison, pas de panique ! Il existe des accessoires complémentaires au home trainer « classique » qui serviront d’alternative crédible au 100% connecté. C’est le cas notamment avec le capteur de vitesse ou de cadence dont l’installation simple sur la base arrière offre des données précieuses. Les compétiteurs adeptes du suivi de leurs watts opteront quant à eux pour un capteur de puissance de type « pédales » qui permettra de transformer un home-trainer non connecté compatibles avec l’application Zwift (via la transmission des données par protocole ANT+) ! Enfin, une ceinture de fréquence cardiaque disposant d’une connectique ANT+ ou Bluetooth sera également prisée pour surveiller son effort et calibrer ses zones d’entrainement en fonction de ses objectifs.