Gabarit et morphologie

Pour bien choisir votre sac, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs.

Premièrement, il est indispensable que la forme soit adaptée à votre gabarit et à votre morphologie. Vous ne choisirez pas de la même manière votre sac en fonction de votre sexe et de votre gabarit. Et comme vous porterez sur vos épaules et vos hanches la totalité des affaires que vous décidez d’emporter avec vous lors de vos aventures en montagne, il est très important d’avoir des bretelles et une ceinture adaptées.

Les sacs pour femme sont conçus avec des bretelles et une longueur de dos plus courtes, une ceinture ventrale plus large, adaptée aux hanches féminines et des bretelles échancrées pour s’adapter à la poitrine. Certaines marques comme Osprey propose des tailles différentes selon votre taille, mais les sacs sont globalement tous réglables, pour vous permettre d’adapter au mieux la longueur du dos à votre taille.

Le poids du randonneur est également un facteur à prendre en compte, puisqu’il est important que le poids total du sac n’excède pas 10 à 15% du poids du porteur. Il faut que vous soyez capable de porter votre sac sur toute la durée de la randonnée, sans problème. Ainsi, un petit gabarit ne pourra pas choisir parmi tous les litrages de sac disponible, il faudra qu’il limite ses choix.

La construction

Tous les sacs de randonnée ne sont pas construits de la même manière. Certains sont dotés d’un dos en filet tendu, d’autres d’une mousse matelassée.

Le filet tendu assure un espace entre le dos du porteur et le sac, ce qui assure une bonne circulation de l’air. Ce système est particulièrement apprécié par temps chaud. En revanche, ce système provoque un déport de charge vers l’arrière, ce qui peut provoquer des déséquilibres si votre charge est conséquente. Ainsi, les sacs à dos tendus sont plutôt recommandés lorsque vous randonnez léger.

Les sacs à dos en mousse sont ergonomiques et s’adaptent plus facilement à votre morphologie. Cela vous assure une meilleure liberté de mouvement et plus de stabilité. Aussi, la mousse au niveau du dos assure un excellent confort de portage, vous permettant de porter des charges plus lourdes confortablement.

Utilisation, type de randonnée et volume

Il est également important de bien définir vos besoins, pour trouver un sac au volume adéquat, capable de contenir vous affaires, tout en étant adapté à votre gabarit. Tout d’abord, il faut savoir que le volume d’un sac est sa contenance, la place que vous aurez pour ranger vos affaires, en prenant également en compte la place que vous offrent les poches. Evidemment, qui dit randonnée de 5 jours en autonomie et en bivouac, dit volume nécessaire plus important que pour une randonnée de 2 jours en pension semi-complète en refuge. Il est important de définir globalement votre besoin, pour choisir un sac capable de vous suivre dans toutes vos aventures en montagne.

Globalement, on considère que pour une journée de marche active, vous aurez besoin d’un sac d’environ 10 litres. La taille suffisante pour y glisser votre poche à eau, votre ravitaillement, une veste imperméable et une petite doudoune. Pour une petite randonnée de 3 jours ou moins avec des nuits en refuge, vous pourrez utiliser un sac d’une contenance de 20 à 30 litres. Pour des plus grandes randonnées, en autonomie, vous aurez certainement besoin d’un sac entre 40 et 110 litres, en fonction de la durée et des points de ravitaillement que vous rencontrerez sur votre chemin.

Le lieu de votre pratique est également un facteur important à prendre en compte. En effet, si vous pratiquez la randonnée glaciaire, vous aurez besoin d’un sac avec des fonctionnalités supplémentaires telles que des porte-piolets et porte-casque par exemple.

L'agencement global

Le dernier élément important à prendre en considération est l’agencement général du sac, c’est-à-dire la manière dont vous avez accès à vos affaires (ouverture par le haut ou ouverture type valise), ses différentes poches et ses accessoires. A vous de choisir selon vos goûts et vos préférences.



Pensez- y !

N’oubliez pas de vérifier que votre sac est équipé d’une housse de protection imperméable. En montagne, la météo change très rapidement et il ne faudrait pas que votre sac de couchage soit humide ou même trempé en arrivant au bivouac. Vous risqueriez de ne pas passer une nuit idéale.



Astuce !

Pour assurer au maximum la protection imperméable, vous pouvez également utiliser les poches imperméables type Sea to Summit. Vous pouvez par exemple y glisser votre sac de couchage et vos habits pour le soir, vous serez ainsi certain(e)s de passer la nuit au sec. 

 
Mon panier